la mer a le vent en poupe

Mickaël Bosredon

— 

Algues marines, énergies, industrie... La « France maritime dispose d'atouts considérables pour relever les défis économiques et énergétiques du XXIè siècle », affirme le ministère de l'Environnement, qui inaugure aujourd'hui les Journées de la mer, jusqu'au 13 juin (www.journeesdelamer.fr)
Les énergies marémotrices, houlomotrices ou éoliennes devraient se développer ces prochaines années. EDF
Energies nouvelles mettra ainsi à l'eau cet été à Paimpol-Bréhat un prototype d'hydroliennes de 2MW. Le Grenelle prévoit, lui, d'installer 6 000 MW d'éoliennes offshore sur les côtes françaises d'ici à 2020.
Les ressources marines sont de leur côté à l'origine de 12 000 nouveaux produits chimiques depuis vingt ans, et ouvrent la voie à de nouveaux antibiotiques, et pourquoi pas des carburants. Reste à trouver un cadre législatif pour leur exploitation.