Branko Karabatic est décédé, hier

— 

Branko, Luka et Nikola (de g. à d.).
Branko, Luka et Nikola (de g. à d.). —

Le Montpellier handball et le monde du handball ont perdu un grand homme. Branko Karabatic, père des joueurs montpelliérains Nikola et Luka, est décédé hier matin, à l'âge de 55 ans des suites d'une maladie. Branko était le gardien de but de l'équipe de Yougoslavie aux Jeux Olympiques de Moscou en 1980. Il était cette saison encore l'entraîneur des gardiens du Montpellier HB. « Branko s'est battu courageusement contre la maladie implacable en restant présent aux côtés du club pour les grands moments qui ont marqué la saison », annonce le club dans un communiqué. Il était toujours dans les gradins lors des matchs avec son épouse, ou non loin de ses fils, aux entraînements. Avant Montpellier, il était entraîneur au club de Frontignan, le Thau handball, où a été formé Nikola. Unanimement, Branko laisse l'image d'un homme disponible, d'une extrême gentillesse, et au service de sa passion, le handball...N. G.