Michel Jonasz, au nom du père

— 

Comme un hommage à la musique tzigane, le spectacle de Michel Jonasz, Abraham, est aussi le récit de la vie de son grand-père Abraham. Juif polonais, il part vivre en Hongrie, ouvre une épicerie et rencontre sa femme. Là-bas, il devient aussi un fameux chanteur dans les synagogues avant de mourir en déportation. Le plus grand jazzman français se livre seul en scène et raconte cette histoire pétrie d'humour juif sous fond de musique d'Europe centrale. Monté en 2009 à Paris, ce spectacle a bouleversé la critique et le public. Il est enfin présenté à Bordeaux, à l'Entrepôt. Ne le manquez pas.J. M.