Un déplacement corsé

Manuel Pavard

— 

C'est un déplacement à hauts risques qui attend le GF38, ce soir, sur l'Île de Beauté. Troisième au classement et plus que jamais candidat à la montée, Ajaccio est en effet intraitable sur ses terres. Avec 34 points pris dans son stade François-Coty, l'ACA est même la meilleure équipe de Ligue 2 à domicile. Les Corses possèdent en outre un duo d'attaque redoutable avec Richard Socrier et Jean-François Rivière, auteurs respectivement de 12 et 9 buts depuis le début de saison. Mais les Grenoblois ne pourront se contenter de contenir les assauts offensifs ajacciens.

Dieuze suspendu, Paillot revient
Lanterne rouge avec quatre points de retard sur Nîmes, 17e, le GF38 n'a plus de temps à perdre. À huit journées de la fin, chaque match est une finale et les Isérois n'ont d'autre choix que de viser la victoire pour continuer à rêver au maintien et rattraper les points perdus, vendredi dernier, face à Reims. Privé de Nicolas Dieuze, suspendu, Yvon Pouliquen devrait donc privilégier une option offensive. Le coach grenoblois, qui pourra compter sur le retour de Sandy Paillot, attendra beaucoup de Jean-Jacques Mandrichi. L'ancien attaquant d'Ajaccio a en effet déjà fait trembler à de nombreuses reprises les filets du stade François-Coty.

maillol (suite)

Christophe Maillol, la Ville de Grenoble et la Metro se sont réunis hier. La reprise pourrait être finalisée avant la réception de Châteauroux le 22 avril.