Le soulagement de l'OC Cesson

— 

Dans le sillage d'un Romain Ternel énorme (8 buts), les Cessonnais ont vaincu un concurrent direct pour le maintien (Dijon, 31-23), stoppant par la même occasion leur série de six défaites de rang. « Après Nantes, j'ai eu envie de pleurer tellement j'étais passé à côté », raconte le capitaine, ayant remis les pendules à l'heure d'une semaine sur l'autre. Pour le coach David Christmann, ce succès doit permettre de « réenclencher une bonne dynamique ». Même si le prochain rival de l'OCC se nomme Chambéry... j. g.