Sur le podium malgré une victoire difficile

— 

«On a de bonnes inquiétudes. » Il y a des victoires qui ne donnent pas un large sourire. Même à Eric Béchu qui voit son équipe s'installer à la troisième place du Top 14. Montpellier s'est imposé à Bourgoin, samedi (42-27). C'est le seul point positif du week-end. Car sur le terrain, les Héraultais ont souffert contre le dernier du championnat condamné à la Pro D2 depuis longtemps. Si le MHR s'en est bien sorti, c'est la conquête et l'envie, absentes, qui inquiètent les Montpelliérains. « Des problèmes de conquête comme ça, on n'en avait encore jamais eu depuis le début de la saison », confie Eric Béchu.
A trois matchs de la fin de la phase régulière, « il va falloir continuer à cravacher. Ce n'est pas le moment de lâcher », insiste François Trinh-Duc. En espérant que le point de bonus offensif non pris ce week-end soit celui qui manque au moment de faire les totaux pour le billet en quart de finale.N. G.