« Les artistes font plus que recycler : ils upcyclent »

T. R.

— 

« Vous voyez la Tête de taureau, l'œuvre de Picasso ? Ce n'est rien de plus qu'une selle et un guidon réutilisés… » Pour Sylvie Bétard et Jeanne Granger, fondatrices de la Réserve des arts, faire de la valorisation de déchets auprès des artistes et artisans d'art était une évidence : « réemployer des matériaux demande des compétences et le milieu culturel fourmille de gens qui ont ces savoir-faire, reprend Sylvie Bétard. Nous, on sait que ça peut resservir. Mais les gens qui passent ici savent comment s'en resservir. Depuis toujours, les artistes utilisent des matériaux de récupération. »
Les artistes, professionnels du recyclage ? « En fait, cela va au-delà. Les artistes font plus que recycler : ils « upcyclent ». C'est-à-dire qu'ils donnent un surplus de valeur aux objets du quotidien. Une valeur monétaire, dans le cas de Picasso, émotionnelle ou culturelle. »