Les Français pour le local

— 

Les enjeux environnementaux planétaires suscitent de moins en moins d'intérêt de la part des Français. C'est l'un des grands enseignements de l'édition 2011 du baromètre annuel Ethicity sur « Les Français et la consommation durable », présenté hier au ministère de l'Ecologie.
Pour la première fois depuis la création de ce baromètre il y a sept ans, moins d'un Français sur deux (49%) se dit « très sensible » à ces enjeux sur la planète. Ils étaient 62% à répondre favorablement à cette question en 2006.
Aujourd'hui, 51% des Français privilégient la consommation locale. Ils lui font davantage confiance pour trouver des produits de qualité, 63 % des Français plaçant la santé et celle de leurs proches dans leurs trois premières préoccupations. Pour Ethicity, « cette montée de l'individualisation » n'est « pas forcément une mauvaise nouvelle, à condition qu'elle crée des réseaux locaux ».M.B