la mise en avant de john verhoek

jeremy goujon

— 

Auteur d'une entrée intéressante à Lyon, Verhoek sera titulaire face à l'AJA.
Auteur d'une entrée intéressante à Lyon, Verhoek sera titulaire face à l'AJA. —

Frédéric Antonetti n'a fait que confirmer un secret de Polichinelle : le secteur offensif des Rouge et Noir est « très diminué », à la veille de recevoir les Bourguignons. S'il était acquis que Montaño (suspendu) et Brahimi (blessé mercredi) ne joueraient pas, les derniers espoirs concernant Kembo et Camara, également touchés, se sont envolés hier. Du coup, il n'existe plus trente-six solutions pour espérer déverrouiller le coffre-fort auxerrois. Il reste fort heureusement Razak Boukari, et puis l'autre recrue du mercato hivernal, qui fêtera sa première titularisation en Ligue 1 : John Verhoek.

Patience et obligation de résultat
S'étant contenté de miettes depuis son arrivée, le Néerlandais tient là l'occasion de prouver sa véritable valeur, lui qui n'a pas franchement convaincu les observateurs… jusqu'au dernier déplacement à Lyon. « J'ai apprécié sa prestation. Dans son rôle de point d'appui, il nous a faits du bien, et a contribué à l'amélioration de notre jeu. » Signés coach Anto, ces compliments aideront sûrement un joueur « pris pour être véritablement performant dans quelques mois. Il y a tout un travail de post-formation à faire. » Sauf qu'à deux mois du verdict, le temps est compté, ce qui contraint Verhoek à bien figurer. « Il s'investit énormément, donc je n'ai aucun souci de ce côté-là. » Puisse le technicien rennais avoir raison.