Un mois d'avril dangereux pour le Stade Rennais

— 

L'heure de la reprise a sonné. Près d'un mois après leur démonstration offensive contre Chilly-Mazarin (63-10), les Rennaises entament dimanche une période cruciale dans le Top 10. Après Bobigny (4e), se dresseront en effet les deux autres membres du quatuor de tête : Montpellier et Perpignan. Si Philippe Morant « préfère rencontrer ces équipes maintenant plutôt qu'en mai », l'heure est tout de même au scepticisme. « Entre les internationales et les blessées, on a vécu deux derniers mois assez compliqués, révèle ainsi le directeur technique. Essentiellement physique, notre préparation n'a pas répondu aux attentes sur le plan collectif. » Afin de rectifier le tir, les Bretonnes vont investir cette semaine le centre national de Marcoussis, histoire d'être « très bien dans les têtes ». Et d'engranger dès ce week-end une partie des unités souhaitées par l'encadrement. « Il nous faut encore de six à huit points pour être assurés de terminer dans les quatre premiers du championnat. »j. g.