Emir Spahic suspendu au minimum jusqu'au 14 avril

— 

Le communiqué de la Ligue de football daté du 24 mars annonce la couleur : « Au regard de l'état de récidive et de la gravité des faits, la commission de discipline suspend dès ce jour à titre conservatoire le joueur Emir Spahic ». Le Montpelliérain est donc suspendu jusqu'au 14 avril prochain, date de sa convocation devant la commission de discipline face à laquelle il devra s'expliquer de son coup de coude sur l'attaquant lensois Issam Jemaa, lors du match MHSC-Lens.
Il sera absent pour le déplacement à Toulouse et pour la réception de Nice.
Le défenseur bosnien est déjà passé devant cette commission qui l'a suspendu quatre matchs pour son coup de coude sur le Brestois Nolan Roux. Il a également écopé de deux matchs de suspension après le geste involontaire à l'encontre de l'arbitre Anthony Gautier. Récidiviste, Emir Spahic risque d'être sanctionné de matchs supplémentaires malgré cette période sanction à titre conservatoire. Dans l'entourage du club montpelliérain, on confie : « Il devrait prendre au minimum autant que lors de sa condamnation pour son coup de coude. » Une suspension d'au moins quatre matchs l'empêcherait de jouer les deux matchs contre Marseille, en championnat le 17 et la finale de la Coupe de la Ligue. Il ne pourrait être de retour que début mai, dans l'hypothèse de quatre matchs de suspension.N. G.

féminines

Les filles du Montpellier Hérault ont tiré un trait sur le titre de champion de France en s'inclinant dimanche contre leur concurrent direct, et leader, Lyon, 1-0 à Sussargues. « On s'attendait à un gros match face à une équipe qui venait assurer son titre de champion. On s'est battu mais ça s'est joué à très peu », regrette l'internationale montpelliéraine Hoda Lattaf.