Malgré la victoire, le mahbn'est Pas encore rassuré

Nicolas guyonnet

— 

Nikola Karabatic a marqué 5 buts.
Nikola Karabatic a marqué 5 buts. —

Montpellier a réagi. Quatre jours après leur défaite surprise en Ligue des champions, les handballeurs de Patrice Canayer ont rectifié le tir en battant largement Nantes, hier (31-16). Une réaction en championnat qui ne tranquillise pas pour autant l'entraîneur montpelliérain après la déconvenue de son équipe en Suisse. « On ne va pas se rassurer avec un match de championnat. On n'a rien rassuré du tout », insiste Patrice Canayer.

Un match sérieux et appliqué
Sur le terrain, face à une équipe bien plus faible, les joueurs ont eu un sursaut d'orgueil prévisible. Rapidement, Montpellier prend la tête du match, sans jamais laisser un espoir à ses adversaires. Trois buts d'écarts au bout de cinq minutes, sept après onze minutes de jeu, quand Les Nantais ne ratent pas leurs tirs, c'est Richard Stochl, le gardien héraultais qui fait des prouesses avec huit arrêts.
Nikola Karabatic, Mickael Guigou et Malden Bojinovic balaient la défense nantaise. « On a fait un match bien, sérieux et appliqué pour rester dans la course au titre. C'était le minimum qu'il fallait faire pour se remettre à flots », confie Patrice Canayer.
Le tacticien héraultais pense déjà au match retour de Ligue des champions qui aura lieu dimanche. « On ne va pas se raconter d'histoires. Le championnat ce n'est pas l'Europe. Là, on n'a eu que 20% des réponses qu'on attend. Les 80% qui restent c'est pour dimanche prochain. »

Rémi Salou

« Après mes galères de blessures, ça fait du bien de revenir, a expliqué le pivot. J'étais motivé et je devais amener quelque chose de plus à l'équipe pour rectifier le tir. L'objectif est de se rattraper dimanche et d'assumer notre statut. »