« on a tendance à forcer le geste »

recueilli par Nicolas Guyonnet

— 

Olivier Giroud est le meilleur buteur du MHSC avec 7 buts.
Olivier Giroud est le meilleur buteur du MHSC avec 7 buts. —

Les footballeurs montpellliérains ont encore manqué des occasions de buts à Sochaux. Un scénario qui se répète depuis quatre mois.

Que se passe-t-il dans l'attaque montpelliéraine?
On est dans une période dans laquelle on a du mal à concrétiser. ça ne vient pas tout seul, donc on force le geste et on ne fait pas toujours le bon choix. On fait le boulot collectivement, mais il y a un manque d'efficacité qu'on essaie de corriger. On peut et on doit faire mieux.

Doutez-vous?
Ce n'est pas plus préoccupant que ça. On serait plus mal si l'équipe était en difficulté au classement. On est sur une spirale relativement positive, donc il n'y a pas danger. On arrive à engranger des points, c'est l'essentiel. Il faut continuer à garder confiance et à travailler.

Vous avez de nombreuses occasions, vous marquez très peu, mais vous êtes sixièmes. N'est-ce pas frustrant?
Il manque quelques buts à notre compteur, mais je pense qu'une sixième place, c'est déjà très bien. C'est sur que si on était plus efficaces, on serait deuxièmes.

Manquez-vous d'ambition?
Etre sixième dans ce championnat, c'est vraiment très bien. Vu les moyens du club, c'est notre place. Si on termine là, ce serait extraordinaire. On est derrière cinq grosses équipes qui ne jouent pas le même championnat que nous, avec d'autres ambitions que les nôtres.

Vos deux prochains adversaires sont deux des cinq premiers. Ce sera l'occasion de vous tester?
Ces matchs arrivent à un bon moment pour les attaquants. On a montré que quand on est à 100 % avec de la solidité et de la générosité et un brin de réalisme ça marche bien. Ça peut revenir.

Comment vous sentez-vous personnellement?
ça fait un moment que je n'ai pas marqué, c'est frustrant. C'est une période difficile à gérer, mais comme les résultats de l'équipe sont positifs, ça évite de trop cogiter sur le plan personnel.