Un vent de révoltes

— 

Première ce soir d'un spectacle où la création percute le réel. Alexis, une tragédie grecque est ­inspiré des émeutes de 2008 à Athènes. Mais l'adolescent abattu par un policier, dont il est question dans le titre, pourrait venir d'un tout autre pays… La compagnie italienne Motus poursuit ici son travail de réactualisation de la figure d'Antigone – une femme qui, confrontée à l'injustice, se lève et résiste.Stéphane Leblanc