colas, le boss des bosses

Manuel Pavard

— 

Guilbaut Colas a rattrapé Edgar Grospiron au panthéon français des bosses.
Guilbaut Colas a rattrapé Edgar Grospiron au panthéon français des bosses. —

Edgar Grospiron a enfin trouvé son digne successeur. En devenant champion du monde de ski de bosses, le 2 février dernier, à Deer Valley, dans l'Utah, Guilbaut Colas a rejoint son illustre et fantasque compatriote, dernier Français médaillé d'or de la discipline. Une consécration pour le Grenoblois, actuel n° 1 mondial mais longtemps malheureux dans les grands événements : « Ce titre, je me l'étais imaginé tellement de fois ! En plus, j'ai assumé mon statut de favori à Deer Valley qui est un peu le ‘‘Kitzbühel des bosseurs''. C'est une piste où j'ai le record de victoires (4) et où je possède une marge par rapport à mes rivaux. »

Ultime objectif, les JO de Sotchi
A 27 ans, Guilbaut Colas, qui pratique les bosses depuis ses 13 ans, est loin d'être rassasié. Prochaine étape : la Coupe du monde, dont il est actuellement le leader. « Il reste encore quatre courses et je veux aller au bout. Les championnats du monde sont plus médiatiques, mais le Globe de Cristal récompense la régularité. » Ensuite, le Grenoblois pourra se concentrer sur son ultime objectif, les JO de Sotchi en 2014, et ainsi peut-être effacer la déception de Vancouver. « J'espère qu'on pourra un peu sortir de l'ombre des skieurs alpins et avoir la reconnaissance que l'on mérite. »

Coupe du monde

uilbaut Colas reprend sa quête du Globe de Cristal samedi à Marianske Lazne (République Tchèque). La Coupe du monde se termine le 20 mars en Norvège.