Succomberont-ils à la tentation ?

Manuel Pavard

— 

L'un a été supervisé récemment par le Barça et est suivi par plusieurs cadors européens, l'autre est courtisé par la Fiorentina. Grands espoirs du GF38, sélectionnés en équipe de France U19, Atila Turan et Saphir Taïder suscitent naturellement la convoitise des recruteurs étrangers. Pourtant, tous deux résistent aux sirènes de la Liga et du Calcio et refusent de quitter le navire grenoblois en pleine tempête.

Priorité au GF38
Pour Atila Turan, qui nous a avoué « être attiré par le championnat espagnol, notamment le Barça et leur jeu à une touche de balle », l'intérêt des Catalans n'est pas la priorité : « Ça fait plaisir mais pour l'instant, je dois tout faire pour sauver mon club. » Un départ du latéral gauche ne semble d'ailleurs pas d'actualité, le GF38, interdit de recrutement, ayant tout intérêt à conserver ses titulaires. La situation de Saphir Taïder est un peu différente. Comme Turan, le milieu de terrain a déclaré à France Football « être flatté » de l'offre de la Viola mais « préférer gagner du temps de jeu à Grenoble ». Un transfert de Taïder pourrait toutefois rapporter 2 millions d'euros au GF38, ce qui n'est pas rien. Garder ses jeunes ou assainir les finances ? Cruel dilemme pour les dirigeants isérois…