Les facettes de « Cristal »

Julien Ropert

— 

Delphine Coutant imagine un type de concert original.
Delphine Coutant imagine un type de concert original. —

Une voix, puis deux, puis trois. Baptisé Cristal, le nou­veau spectacle de Delphine Coutant, c'est avant tout l'alliance de trois personnalités vocales. « Maude Trutet travaille sur le chant andalou, Line Tafomat sur la soul, le gospel, énumère la Nazairienne. Et moi, sur le côté folk, et une légère inspiration bretonne. »
Des rencontres qui ont nourri son inspiration pour créer des chansons moins orchestrées, et moins tournées vers l'introspection. « Il y a un côté tribal par moments, quelque chose de plus incarné, de plus animal. »

Quatrième album en cours
Un exercice différent donc, d'autant que Delphine Coutant a choisi de travailler avec le chorégraphe Henri Maigret, qui met scène ce concert un peu particulier. « On répétait déjà quand il a commencé à travailler avec nous, et il est parti de ce qu'on fait. Parfois il s'en est inspiré, parfois il a proposé des choses différentes. J'ai adoré travailler comme ça, c'est extrêmement épanouissant. »
Une expérience qui pimente depuis samedi l'enregistrement du quatrième album de la chanteuse. « L'idéal, quand tu es installé, que tu es signé avec une major, c'est d'alterner la scène et l'enregistrement. Moi je suis obligée de jongler, de faire les deux en même temps. C'est un peu sportif. » Pas assez pour fissurer le Cristal.

Pratique

Samedi 15 janvier, 21 h, à la Bouche d'Air – Salle Paul Fort, 9, rue Basse porte à Nantes. De 11,5 € à 15,5 €. Rés. : www.labouchedair.com. Prochain passage à Nantes les 1er et 2 avril au Cabanier. L' album sortira, lui, en janvier 2012.