Noël au pays des merveilles

oihana gabriel

— 

Un musée aussi féerique, il n'y en a pas deux à Paris. Jean-Paul Favand va émerveiller bien des visiteurs avec son musée des Arts forains, ouvert exceptionnellement pendant les fêtes. Quatre espaces mis en scène nous plongent dans un univers de fête foraine (le musée des Arts forains), de carnaval de Venise (les Salons vénitiens), d'un Noël strasbourgeois (le théâtre de verdure) et de légendes (Théâtre du Merveilleux).
Le plaisir des yeux est total avec des spectacles son et lumière fabuleux, notamment des automates qui se mettent à entonner des airs d'opéra. Ou un autel fait de bouts de bois naturels sur lesquels sont projetées des vidéos poétiques.

Manège vélocipède
L'intérêt de ce musée vivant, c'est aussi de pouvoir monter sur des chevaux de bois, de pédaler sur un manège vélocipède du XIXe siècle ou de poser sur des fonds cocasses à grandes oreilles pour la photo. « Je dis toujours au public de ramener son appareil photo ! », s'exclame Jean-Paul Favand, collectionneur et directeur du lieu.
Les époques semblent se court-circuiter dans ces théâtres, où un ordinateur pilote un piano, un saxophone et des carillons automatiques d'un autre âge. Où les lampions et guirlandes répondent aux lustres anciens qui pendent dans une allée décorée de sapins rouges, d'un trompe-l'œil et de sculptures grimaçantes qui nous observent des fenêtres.

pratique

Jusqu'au 2 janvier au musée des Arts forains, 53, av. des Terroirs-de-France, 12e. M° Cour-Saint-Emilion. 01 43 40 63 44.