La déroute de montpellier en amlin cup

— 

Quatre essais encaissés, pas de point de bonus, Montpellier est passé à coté de son match de Challenge européen à Bourgoin, samedi (36-18). Les Montpelliérains étaient confiants après leur large victoire au match aller la semaine dernière à Montpellier. Trop peut-être. Cette défaite du MHR remet en cause sa qualification pour les quarts de finale de la compétition, et surtout la première place de son groupe.
La première période a été plutôt bonne pour les Héraultais. Puis Adrien Tomas et ses coéquipiers se sont effondrés. «C'est un match raté à tous les niveaux », déplore l'entraîneur Eric Béchu. « On a été bon nulle part. On a perdu dans l'envie, dans le combat, dans les rucks. Avec une défense laxiste et une attaque déficiente on est passé à côté de notre soirée. C'est une remise en question de tout le monde, nous, les coaches y compris... » C'est le jeune demi de mêlée Raphael Lagarde qui a marqué les dix huit points montpelliérains, tous au pied.N. G.