prolongations fatales pour les isérois

Il n'y aura aucun club isérois en 32es de finale de la Coupe de France. Les deux derniers encore en lice ont été éliminés lors du 8e tour samedi, tous deux après prolongations. Mais la comparaison s'arr&ecirc...

Il n'y aura aucun club isérois en 32es de finale de la Coupe de France. Les deux derniers encore en lice ont été éliminés lors du 8e tour samedi, tous deux après prolongations. Mais la comparaison s'arrête là. Si Seyssinet est sorti avec les honneurs à Chambéry (4-3), il n'en est pas de même du GF38, qui sort par la petite porte après sa défaite 3-2 à Raon-L'Etape (CFA). Yvon Pouliquen avait pourtant mis en garde contre tout excès d'optimisme. Bien lui en a pris. Malgré l'ouverture du score de Mandrichi (66e), les Grenoblois ont été incapables de garder leur avantage face à une équipe évoluant deux divisions en-dessous. Pire, ils ont même concédé trois buts consécutifs, avant de sauver l'honneur grâce à Cianci. Pas de quoi mettre en confiance pour le championnat. Tout le contraire de Seyssinet qui a longtemps tenu tête à Chambéry. « Les joueurs ont été héroïques, affirme le président Angelo Ianello. On a manqué de réalisme en 1re mi-temps mais je suis fier d'eux. Si on joue ainsi, on ira loin. »M. P.