Peynet balade ses amoureux

dessin Le trait élégant et coquin de Peynet fêté par une petite expo

« Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics »… Si Brassens a écrit cette chanson, c'est en s'inspirant des personnages enlacés de Raymond Peynet.
L'artiste, célèbre pour ses créations dessinées et enamourées datant de 1943, a décliné son ingéniosité sur des cartes à jouer, des vitrines de noël et dans la presse. Le Musée de la Carte à jouer propose une petite plongée dans cet univers élégant et coquin.

« Gentil et érotique »
Sa fille, Annie Peynet a prêté toute une collection de peintures, poupées, poteries, et surtout un orchestre céleste, des automates électriques qui habillaient les vitrines des galeries Lafayette et remontés pour l'occasion.
De dessins de presse où il moque l'art moderne aux publicités pour dessous féminins, on retrouve l'esprit espiègle et charmant, « gentil et érotique », comme dit la commissaire, Claudette Joannis. Raymond Peynet promène aussi son coup de crayon du côté du théâtre, pour notamment un spectacle des Frères Jacques et au cinéma pour l'affiche des Pieds Nickelés.
Il propose même une crèche à découper et à monter dans les pages du magazine Elle. « Sa fondatrice, Madame Lazareff, lui avait dit en 1952 que quand on s'appelle Peynet, on ne met pas un vermicelle devant son nom, raconte Annie Peynet. A partir de ce moment, il a enlevé le petit r de sa signature. C'est comme ça que je peux dater les dessins. »

pratique

De 2,50 à 4,20 €. Jusqu'au 13 mars 2011 au Musée de la carte à jouer, 16, rue Auguste Gervais, à Issy-les-Moulineaux, 92. M° Mairie d'Issy. 01 41 23 83 60.