joueurs et coach ont bien réagi

Football Les Montpelliérains ont ramené de Brest le point du match nul

Lss sourires reviennent dans les rangs du MHSC. Même si jusqu'à samedi ils affichaient officiellement de la confiance, les Montpelliérains se sont rassurés ce week-end en Bretagne. Montpellier n'a pas décroché les trois points espérés, mais le point du match nul fait du bien au moral. Souleymane Camara se satisfait : « Prendre un point ici c'est plutôt encourageant. »
Plus que l'intérêt comptable de la soirée, l'entraîneur pailladin René Girard a relevé la prestation de ses joueurs, malgré des conditions de terrain « difficiles qui ont amené à ce qu'il y ait un jeu plutôt musclé et physique. C'était difficile de garder le ballon et de jouer, même à la limite du dangereux. Mais on a pris un bon point. Je suis content de mes garçons. J'aime bien ce genre de match, et j'ai aimé leur réaction. »

Changement de plan tactique
Un après match qui contraste avec celui de la semaine dernière à la Mosson. Les joueurs ont visiblement retenu les leçons de la dernière défaite contre Lyon.
Mais le coach a lui aussi tiré des enseignements. Critiqué notamment sur son choix offensif, lors de l'égalisation, de remplacer Romain Pitau par Grégory Lacombe, René Girard a changé son plan de jeu. Il est passé d'un classique 4-3-3 à un 4-2-3-1, avec deux récupérateurs. « On voulait prendre au moins un point et on a joué plutôt intelligemment », confie le jeune Benjamin Stambouli, l'un des deux nouveaux récupérateur avec Romain Pitau. «Je n'avais jamais joué comme cela mais le coach et Romain m'ont beaucoup aidé ». A deux matchs de la trêve, le MHSC est 7e à six points du leader.