Soir mélodieux à Baden-Baden

oihana gabriel

— 

Baden-Baden est un des groupes parisiens actuels les plus prometteurs.
Baden-Baden est un des groupes parisiens actuels les plus prometteurs. —

Ils sont parisiens, chantent en anglais… et s'appellent Baden-Baden. « Mon père a vécu à 3 ans dans cette ville, il en a une vision idylli­que, raconte Eric Javel, le chanteur du quatuor. « Ce n'est pas moi qui aie proposé ce nom. En fait, on cherchait des villes de manière instinctive. On trouvait qu'on retenait bien Baden-Baden… Mais aucun membre n'y a jamais été ! » Le groupe tourne depuis deux ans et vient de sortir un mini-album de folk soyeuse et mélancolique, 78.

Oser le français
« J'ai pas mal composé seul, sans but précis. Quand on m'a demandé de faire des concerts, j'ai commencé à chercher des musiciens. J'ai alors fait connaissance avec le groupe lillois Roken Is Dodelijk, qui m'a permis de rencontrer les musiciens actuels de Baden-Baden. J'ai écrit toutes les paroles, mais on réarrange à quatre les mélodies. »
Choix audacieux, Baden-Baden chante certains titres en français. « Quand on a démaré le groupe, on trouvait plus cohérent de chanter en anglais. Radio Campus nous a proposé de faire une reprise de L'Autre Bout du monde d'Emily Loizeau, et c'est à partir de là qu'on a cherché des morceaux en français cohérents. Ecouter le groupe canadien Karkwa, qu'on aime beaucoup, nous a encouragé. »
Après un passage à la Maroquinerie en octobre, ils participent aux Boutiques Sonores ce soir à la Flèche d'Or. La salle parisienne préférée d'Eric. « Il y a peu d'endroits à Paris où on peut voir des concerts tous les soirs et pour pas cher. » Si les morceaux de 78 sont très orchestrés, le chanteur promet un live « plus épuré, plus direct et plus rock ». Et un album, un vrai ? « C'est prévu pour l'été prochain ou septembre 2011. »

pratique

8 €. Demain à 20 h à la Flèche d'Or, 102 bis, rue de Bagnolet, 20e. www.flechedor.fr.