Montpellier A fait l'essentiel

Nicolas Guyonnet

— 

L'Argentin du MHR Martin Bustos Moyano a inscrit deux pénalités et un essai.
L'Argentin du MHR Martin Bustos Moyano a inscrit deux pénalités et un essai. —

Un grand pas est fait vers les quarts de finale de l'Amlin Cup. Les rugbymen montpelliérains restent invaincus dans leur poule 3, grâce à leur succès face à Bourgoin (39-14) hier soir au Stade Yves du Manoir.
Le MHR est passé, mais le MHR a souffert face à des Berjaliens qui n'avaient encore pas gagné dans cette compétition cette saison et quasiment éliminés. L'ouvreur montpelliérain Benoit Paillaugue avait raison de se méfier avant le match de cette équipe « qui très mal en championnat (ndlr, relégable)pouvait se servir de la Coupe d'Europe pour se relancer ». Ce dernier n'a pourtant pas pu défendre son équipe longtemps puisqu'il est sorti sur une blessure à l'épaule dès la sixième minute alors qu'il partait à l'essai.

Le MHR bousculé en première période
Pas favori sur le papier, Bourgoin a été vaillant et a poussé comme sur son premier essai lors de sa première apparition dans le camp montpelliérain à la 10e minute. (3-10). L'équipe montpelliéraine, très jeune et largement remanié est bousculée malgré une meilleure maîtrise. Les Héraultais subissent et encaissent un essai de pénalité lors de leur inférorité numérique(14-10). C'est Bustos Moyano qui après deux échecs devant les perches permet à son équipe de prendre l'avantage à la mi temps (16-14). Et la pause fait du bien aux Montpelliérains. Ils reviennent sur le terrain avec davantage de détermination et de réussite. Après une nouvelle pénalité marquée dès le coup d'envoi par Bustos Moyano, le MHR enchaîne trois essais (Moyano,Giraud et Caudullo 36-14, 61e). Montpellier tient en fin de match et inscrit une pénalité dans les dernières secondes.