bocaly n'est pas amer envers les dirigeants

— 

Après plusieurs saisons passées sur le Vieux Port, où il a été formé, Gary Bocaly a fait ses premiers matchs à Montpellier en 2008. Puis il est retourné à Marseille, d'où il est revenu en janvier dernier. Demain sera donc un retour aux sources. « Je garde de très bons souvenirs de mon aventure marseillaise, avec ma formation et mon premier contrat pro. »
Pas question de parler de match revanche pour celui qui ne rentrait visiblement plus dans les plans de l'entraîneur phocéen. « Je n'ai aucune amertume envers le club et les dirigeants. J'avais le choix soit de rester à l'OM, soit de partir à Montpellier. J'ai pris ma décision et je ne la regrette pas. Je dois beaucoup à l'OM », explique Gary Bocaly. Et s'il s'attend à « un match compliqué, on va jouer avec notre mental et remporter au moins un point ».N. g.