UN GF38 aux deux visages

Manuel Pavard

— 

Prendre un point face au leader n'est assurément pas une mauvaise affaire pour une équipe scotchée à la place de lanterne rouge depuis de nombreuses journées. Pourtant, à l'issue du nul obtenu face à Tours vendredi soir (2-2), les sentiments des Grenoblois oscillaient entre satisfaction et regrets.
Satisfaction car le GF38 a plutôt dominé son adversaire lors de la première demi-heure, avec un pressing assez haut sur le terrain et une bonne exploitation des couloirs. Autres bonnes nouvelles, l'efficacité offensive, enfin au rendez-vous depuis deux matches, et la confirmation de l'excellente forme d'Hugo Cianci, double buteur, d'abord du bout du pied sur un centre de Turan (11e), puis d'une belle tête décroisée (33e). Malheureusement, la suite n'a pas été du même tonneau et les Tourangeaux, devenus maîtres du ballon, finirent logiquement par égaliser grâce à l'inévitable Guié Guié (64e). « Nous avons trop reculé en seconde période et pas assez accompagné offensivement, analyse Yvon Pouliquen. On a rendu trop vite le ballon. On a des regrets car on n'était pas loin de battre le leader. » Ce nul est en outre peu payant sur le plan comptable car le GF38 reste à 4 points de Vannes, 17e et dernier non-relégable. « Maintenant que l'on arrive à marquer plus, il va falloir fermer les vannes défensivement », conclut l'entraîneur grenoblois. Dès vendredi lors du derby à Evian ?

Namouchi a signé

A l'essai depuis 10 jours, l'international tunisien Hamed Namouchi s'est engagé avec le GF38 jusqu'en 2012. L'ancien milieu de Lorient et Fribourg peut jouer dans les deux couloirs.