Sexe cru, son cruel

oihana gabriel

— 

Parmi les sept cents photos de Nan Goldin projetés, celle de Nan et Brian.
Parmi les sept cents photos de Nan Goldin projetés, celle de Nan et Brian. —

Elle a promené sa Ballade de la dépendance sexuelle de New York à Arles depuis des années 1970. Le célèbre diaporama de la photographe américaine Nan Goldin témoignant des couples violents, de la drogue, du milieu underground, de sa vie marquée par les drames (le suicide de sa sœur, ses amis morts du sida) se déroulera ce soir à la Cité de la musique.
Après avoir été habillé par la voix de Maria Callas ou le rock du Velvet Underground, c'est l'accordéon et l'ambiance sombre du trio londonien Tiger Lilies qui enri­chiront ces photos pendant cinquante minutes.

Textes et clichés sombres
Leurs paroles évoquant la prostitution et la drogue devraient bien se marier avec les clichés de couples enlacés, de visages blessés qui ont pu provoquer des scandales. Une version sans concession pour une histoire intime.