Montpellier s'impose à l'usure

nicolas guyonnet

— 

Montpellier s'est emparé du fauteuil de leader du groupe 3 de l'Amlin Cup, hier soir, en s'imposant à domicile face aux Falcons de Newcastle (32-8). Une victoire décrochée malgré des imperfections dans le jeu et une première période très difficile. Rapidement, Benoit Paillaugue inscrit les premiers points de son équipe sur une pénalité au milieu du terrain (7e). Dix minutes plus tard, quasiment au même endroit, il réitère (6-0). Un bon choix car ce sont les Anglais qui monopolisent le ballon. Le MHR a du mal à avancer. Lorsqu'ils s'approchent de la ligne de but adverse, les Héraultais sont stoppés avec force. La défense de Newcastle est solide, puissante et rapide. Les Montpelliérains enchaînent les fautes de main et des absences en touche. Les Anglais inscrivent alors un essai suite à un en avant montpelliérain sur une longue touche (6-8, 30e)

Sept pénalités de Paillaugue
Avant la pause, le buteur Benoit Paillaugue mise tout sur son pied droit et marque une troisième pénalité sur son côté gauche. Il redonne l'avantage à son équipe (9-8). Il enchaîne au retour des vestiaires deux autres coups de pieds de pénalité entre les poteaux, toujours d'assez loin, pour porter l'avance à 15-8 (54e). Les joueurs de Béchu et de Galthié poussent toujours. A l'usure, ils font faiblir leurs adversaires anglais. C'est d'abord Doumayrou qui, sur une longue percée du milieu de terrain part sur le côté droit pour inscrire le premier essai (22-8, 57e). Puis trois minutes après une nouvelle pénalité de Paillaugue, Tuilevuka bouscule la défense sur un décalage collectif toujours sur le côté gauche britannique (32-28, 65e). Montpellier a souffert, mais n'a jamais rien lâché malgré les embûches du début de partie.