Kad en rendez-vous galant

— 

Quand deux humoristes s'improvisent chanteurs-danseurs d'une comédie musicale en français, on se dit que peut-être l'entracte va sauver notre soirée. Mais c'est avec grand plaisir que l'on découvre Kad Merad et Laurent Lafitte déguisés en vendeurs empressés et chanteurs romantiques. La comédie musicale Rendez-vous s'inspire de la pièce Parfumerie de Miklos Laszlo. L'intrigue se résume à des malentendus entre un vendeur et une vendeuse, qui se détestent cordialement. Et sont en réalité des correspondants épistolaires enflammés.
Certes, les mélodies un peu sommaires nous font regretter Michel Legrand. Mais l'orchestre en live (dispersé sur trois balcons), le rythme enlevé, l'ambiance rétro, le décor tournant ingénieux, les dialogues souvent cocasses (revus et corrigés par Laurent Lafitte et ­Judith El Zein) offrent une soirée pimentée et réjouissante. Les comédiens déchaînés nous rendent ce conte un poil naïf touchant. Pierre Santini campe un directeur imposant, Kad chante bien avec sobriété, Lafitte en fait des tonnes et Magali Bonfils abuse du vibrato, mais le spectacle fonctionne. ­Rendez-vous réussi.O. G.