Se relancer face à tremblay

NICOLAS GUYONNET

— 

Patrice Canayer : « les jeunes joueurs ont besoin de match référence pour s'affirmer ».
Patrice Canayer : « les jeunes joueurs ont besoin de match référence pour s'affirmer ». —

Les Montpelliérains poursuivent leur semaine marathon. Ce soir, ils affrontent, au palais des sports René Bougnol, Tremblay en France, deuxième de leur trois matches en sept jours. Cet enchaînement de rencontres rapprochées n'est pas un handicap pour l'entraîneur Patrice Canayer : « C'est mieux de rejouer de suite pour se remettre en place après la défaite en ligue des champions. Il faut se relancer en gagnant face à Tremblay ».

« Ne pas dramatiser »
Nikola Karabatic et ses coéquipiers devront relever la tête après les difficultés rencontrées face à Hambourg, pour ne pas perdre confiance. « On sort d'une défaite délicate et ce n'est pas la meilleure façon d'aborder ce match face à Tremblay, en terme de confiance et de sérénité. Nos adversaires vont essayer de tirer profit de notre dernière défaite », prévient le coach. Pour autant il n'apparaît pas inquiet : « il ne faut pas dramatiser. Il n'y a pas péril et nous sommes encore vivants ». Et de rappeler : « Tout n'a pas été mauvais, dimanche. »
La défense montpelliéraine a en effet été efficace, portée par Richard Stochl et ses 26 arrêts. La récupération des ballons a été plutôt bonne et les phases de jeu rapide ont été réussies.
Pour corriger la panne collective offensive de cette défaite, le staff a insisté en ce début de semaine sur la concentration, l'application et la complémentarité.
Ce soir, le jeune Nicolas Zens intégrera le groupe montpelliérain pour pallier l'absence de Mladen Bojinovic qui souffre d'une entorse. Il est incertain pour le match de ligue des champions de samedi à l'Arena, face à Savehof.