Des bulles, des pieds et du culot

aurélie marmu

— 

Dessin au stylo à bille.
Dessin au stylo à bille. —

Des têtes de mort, des ardoises, des cannes têtes, des marteaux, des bulles de bande-dessinée... Rendez-vous à la Chaufferie pour découvrir l'univers de Joël Kermarrec avec l'exposition « Phylactères, pieds de nez, pieds de table & autres piètements ». A 71 ans, l'artiste surréaliste présente plus d'une soixantaine de dessins, ainsi qu'une vingtaine d'objets sélectionnés par son ami Otto Teichert, directeur de l'ESADS. « Je suis dans un trip de vieillard. (Rires) Je laisse les autres choisir à ma place. », avoue-t-il.

Kermarrec, « le passeur »
Pour décrypter les œuvres de Joël Kermarrec, il suffit de laisser aller son imaginaire. Cherchez les mots glissés dans les phylactères (bulles de BD) par l'homme pour comprendre son message. «J'ai une production hétéroclite. C'est à chacun de faire son interprétation de mon travail. Je suis un passeur », explique l'artiste à la fois peintre, dessinateur ou écrivain. Son trait de crayon bluffe. Quant à son crâne fumant un crayon, il amuse. Il règne même une ambiance vaudou avec ses cannes têtes.