Israël allège le blocusde gaza

— 

Sous la pression internationale, Israël s'est engagé hier à faciliter l'entrée des biens à usage civil dans la bande de Gaza, sous blocus depuis quatre ans. Il va aussi « élargir l'accès aux matériaux pour des projets civils qui sont sous supervision internationale ». Il ne renonce pas pour autant au contrôle de tout produit susceptible d'être employé à des fins militaires. Les pressions internationales s'étaient accentuées pour améliorer le sort des 1,5 million d'habitants du territoire palestinien, après l'assaut de la marine israélienne, le 31 mai, contre la flottille humanitaire qui tentait de « briser » ce blocus. L'application concrète est renvoyée à des réunions « dans les jours qui viennent ». Mais le gouvernement a déjà prévenu que le blocus maritime serait maintenu. L'Autorité palestinienne a jugé cette avancée insuffisante, exigeant la levée totale du blocus. Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a réclamé lui aussi la fin du blocus imposé à Gaza, dont plus de 80 % de la population dépend de l'aide étrangère.