Bêtes et belles de scène

Benjamin Chapon

— 

David Crosby a déjà ses places pour les prochains concerts qui décoiffent.
David Crosby a déjà ses places pour les prochains concerts qui décoiffent. —

« Bon vivant rime avec prévo­yant », disait la célèbre pub pour les obsèques. Gaiement mais sûrement, réservons donc nos soirées rock des semaines à venir.

Pavement, le vendredi 7 mai au Zénith de Paris (38,50 €).
Ne croyez pas vos amis qui brandissent en beuglant leurs billets pour U2 ou AC/DC au Stade de France… Le véritable événement rock est la reformation du plus grand groupe indé des années 1990, Pavement. Séparés en 1999, les rois de la lo-fi n'ont jamais dépassé le stade de groupe culte que tout le monde cite et personne n'écoute (en gros). Cerise sur le gâteau, The National assurera la première partie.

Crosby, Stills & Nash, les lundi 12 et mardi 13 juillet à l'Olympia (de 73 à 106 €).
On n'ose y croire, mais oui, ils tournent encore. Pour combien de temps ? En attendant, le mythique trio rock contestataire des années 1960-1970 a toujours le mojo. Même sans Neil Young, leurs hymnes pacifisto-hédonistes sonnent toujours aussi bien.
Tunng, le vendredi 30 avril

à la Maroquinerie (18,80 €) et Beach House, le jeudi 3 juin au Trabendo (19,80 €).
Attention, petites jauges. Mieux vaut se ruer sur les places tant qu'il en reste. Le folk sauvage de Tunng et la pop rêveuse de Beach House promettent deux des plus belles soirées du printemps.

Cibelle, le mardi 4 mai à la Boule Noire (19,80 €).
La chanteuse brésilienne nous ramène de Londres des chansons électro-bossa vitaminées comme de mystérieuses plantes amazoniennes. Parfois décevante sur album, la lumineuse Cibelle est définitivement une belle de scène.

LCD Soundsystem, le dimanche 9 mai au Bataclan (30,70 €).
La date du 8 est déjà super-complète, mais il reste quelques places pour le 9. Le lendemain, au boulot, vous aurez encore des acou­phènes et des crampes, mais vous pourrez vous vanter d'avoir dansé sur le meilleur électro-rock de la décennie. Et d'avoir découvert en avant-première les morceaux de This is happening, le 3e album studio du combo new­-yorkais.