As de l'épée... Les yeux fermés

aurélie selvi

— 

La section non-voyants et malvoyants de l'OGC Nice compte 6 licenciés, de 10 à 65 ans.
La section non-voyants et malvoyants de l'OGC Nice compte 6 licenciés, de 10 à 65 ans. —

Jeudi, 18 h, au local de l'OGC Nice Escrime. Épée en main, sur la piste d'entraînement, Jamila, 65 ans et son mari Robert, 59 ans, se livrent un combat sans merci. Accros à cette discipline depuis dix-huit ans, ces deux sportifs aguerris ont une particularité : atteints de cécité, totale et partielle, c'est dans le noir qu'ils croisent le fer. « Ça peut paraître kamikaze, mais ils sont cadrés, autonomes et savent parfaitement se repérer » explique Lucas Sacchori, leur coach. La règle est simple : avec des gestes amples, le sportif doit d'abord localiser son adversaire en entrant en contact avec son fer avant de trouver la bonne technique pour le toucher. « L'épée leur sert aussi de canne pour se repérer sur la piste et ne pas être hors jeu », souligne l'entraîneur.

Palmarès national
Si cette section handisport niçoise ne compte que six licenciés amateurs, de 10 à 65 ans, son palmarès en compétitions la classe parmi les plus titrées de France. Lors des deux dernières rencontres en circuit national, c'est Jamila et Robert qui ont décroché la première place. « Gagner, c'est aller au-delà du handicap, montrer qu'on est comme tout le monde » lancent les sportifs, dix-huit ans d'escrime et… trente ans de mariage au compteur. « Le secret de cette longévité : on règle nos comptes sur la piste, pas à la maison! »

Infos pratiques

Le club propose deux séances d'essai gratuites. Cotisation et tenue offertes. Seule la licence de la Fédération française handisport est nécessaire. Plus d'infos au 04.93.84.49.10.