20 Minutes : Actualités et infos en direct
énigmePour fêter son 100e épisode, le podcast Sixième Science vous lance un défi

Pour fêter son 100e épisode, le podcast Sixième Science lance un défi à ses auditeurs

énigmeLa description du centième épisode enregistré par les rédactions de « 20Minutes » et « Sciences et Avenir » est plus énigmatique qu'à l'accoutumé
Les Scientis, autrement dit les avatars de la communauté d'auditeurs de Sixième Science, ont été réalisés avec l'aide de l'intelligence artificielle Midjourney.
Les Scientis, autrement dit les avatars de la communauté d'auditeurs de Sixième Science, ont été réalisés avec l'aide de l'intelligence artificielle Midjourney.  - 20Minutes / Midjourney / 20Minutes / Midjourney
Romain Gouloumes

Romain Gouloumes

L'essentiel

  • «Sixième Science » est un podcast de vulgarisation lancé en 2018 par « 20Minutes » et le magazine « Sciences et Avenir ». Santé, histoire, nature, high-tech… Tous les 10 jours, un ou une journaliste de la rédaction de Sciences et Avenir répond aux questions de Romain Gouloumès.
  • Pour fêter la diffusion du 100e enregistrement, une surprise attend les auditeurs qui auront résolu l’énigme cachée dans l’épisode « Comment la lettre cryptée de Charles Quint a mis 500 ans avant d’être déchiffrée ».
  • A partir du 1er mars, tous les auditeurs sont invités à se rendre sur sixiemescience.uncut.network pour échanger avec nos journalistes et préparer les 100 prochains épisodes.
  • Créés par intelligence artificielle, les avatars de chaque membre sont autant de NFT (des objets numériques uniques). Une façon pour 20Minutes, qui a lancé un média consacré au Web3 l’an dernier, 20 Mint, de familiariser gratuitement son lectorat avec ce sujet.

Et de 100 ! Ecouté plus de 5 millions de fois depuis son lancement en 2018, le programme de vulgarisation scientifique du magazine Sciences et Avenir et 20Minutes a passé la barre, ce 23 février 2023, du centième épisode (sans compter les hors-séries). Le sujet ? Une lettre cryptée adressée par Charles Quint (1500-1558), souverain du Saint-Empire Germanique, à son ambassadeur en France, qui vient seulement d’être déchiffrée. Intrigant, n’est-ce pas ? Mais pas autant que le texte en langage codé laissé dans la description de ce même épisode



L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies



Une surprise et des menues récompenses

Les auditeurs qui parviendront à résoudre cette petite énigme recevront de la part de l’équipe de Sixième Science un NFT de sa collection « 6S, la classe avec option S ». Equivalent d’une carte de membre, cet objet numérique à caractère unique joue le rôle de sésame pour échanger avec les autres auditeurs du podcast et les journalistes derrière son micro. Il permet également, à ceux qui le détiennent, de recevoir gratuitement d’anciens numéros de Sciences et Avenir, ou d’avoir son nom cité en fin d’épisode, par exemple. Comme il faut bien récompenser la persévérance, ce premier visuel n’existe qu’en dix exemplaires.

La création de la communauté « Sixième Science »

Tous les auditeurs, qu’ils se soient cassé les dents sur le message crypté ou juste les oreilles en écoutant nos introductions d’épisode chantées, pourront à leur tour réclamer leur droit d’entrée, et les mêmes contreparties. Hugo, Camille, Franck ou Marine… Sur la page sixiemescience.uncut.network, il suffit de sélectionner le personnage/NFT de son choix (les prénoms sont ceux des journalistes de Sciences et Avenir passés dans notre studio), de renseigner un mail et l’accès à la messagerie du groupe (via l’onglet « feed ») est ouvert. Seule condition à remplir, patienter jusqu’au 1er mars, date du lancement officiel de la communauté. Ou craquer le code.

Sujets liés