Une nouvelle victoire pour un gym solide

Fabien Binacchi

— 

Les coéquipiers de Renato Civelli en sont à sept matchs sans défaite.
Les coéquipiers de Renato Civelli en sont à sept matchs sans défaite. —

On les avait laissés sur un nul (1-1 contre Troyes) au goût amer pendant le week-end. Ce mardi soir, les hommes de Claude Puel ont relevé la tête. Opposés à Rennes pour le compte de la 17e journée du championnat de Ligue 1, ils l'ont emporté 1-0. Sur la pelouse du Ray, le match a pourtant eu du mal à démarrer. A la 8e minute, Nice manquait bien de quelques centimètres l'ouverture du score (Jérémy Pied tentait sa chance sur corner et ratait les filets de peu)... Mais pendant 45 minutes, les deux équipes ne parvenaient pas vraiment à se créer de franches occasions. Heureusement, les choses allaient s'accélérer de retour des vestiaires. Les Azuréens se retrouvaient à jouer contre des Bretons vraiment diminués.

Deux Rennais expulsés
Déjà averti pour un accrochage en première période, Jean-Armel Kana-Biyik écopait à la 53e minute d'un second carton jaune, synonyme d'expulsion. Dix minutes plus tard, deuxième « rouge » pour le stade Rennais. Tout juste entré en jeu, Yassine Jebbour commettait une faute sur Mahamane Traoré dans la surface de réparation et devait quitter le terrain. Les hommes de Frédéric Antonetti jouaient à 9 et offraient un penalty au Gym, que Dario Cvitanich transformait (66e minute). Son dixième but toutes compétitions confondues et son huitième en championnat, de la saison.
Jusqu'au coup de sifflet final, les Aiglons se provoquaient encore quelques belles occasions. Mais aucune qu'ils ne parvenaient à concrétiser.

Sept matchs sans défaite
Qu'importe, le succès paie déjà sur le plan comptable. L'OGC Nice empoche trois nouveaux points et reste désormais sur une série de sept matchs sans défaite (cinq victoires et deux nuls). Bien présents sur le terrain, les Niçois semblent confirmer que le nul à Troyes n'était qu'un trou d'air passager. A confirmer dès samedi, 20 h, contre l'équipe d'Evian Thonon Gaillard. Encore à domicile.