POur le champion, La parole revient à la défense

Jérôme Diesnis

— 

Vitorino Hilton, contre Bordeaux.
Vitorino Hilton, contre Bordeaux. —

Ce n'était pas tant les problèmes en attaque depuis le départ d'Olivier Giroud que les errements défensifs qui inquiétaient le plus les champions de France. L'ex-meilleure défense de L1 n'est pas encore ce bloc équipe qui lui avait permis de s'imposer à onze reprises 1-0 la saison dernière. Mais ses progrès depuis plusieurs semaines sont évidents.

Moitié moins de buts encaissés
Hilton dans l'axe avec Yanga-Mbiwa, El-Kaoutari convaincant à gauche et Congré surprenant à droite, lui ont redonné de la solidité. « On a retrouvé un équilibre d'équipe, souligne l'entraîneur René Girard. On est mieux dans la phase de transfert, de la récupération vers l'offensive. Il y a plus de cohérence et moins de petites erreurs qui nous ont coûté cher. »
Le changement est spectaculaire  : l'équipe tournait à 1,56 but encaissé par match, le voilà à 0,71 depuis sept matches. « Tout le monde a pris conscience que les bases défensives sont les bases du jeu », rappelle l'ancien récupérateur. Retour à la rigueur et retour sur terre pour un groupe éliminé de l'Europe, dont les compétitions domestiques sont l'unique objectifs désormais. « Malgré la déception, la Ligue des champions nous a apporté expérience et maturité, évoque le capitaine Mapou Yanga-Mbiwa. Il fallait juste comprendre que jouer plusieurs compétitions n'était pas facile. Nous sommes carrément concentrés dans le championnat. On va se donner à fond. » Ca commence ce mercredi à Brest.

Bedimo absent

Malade depuis le début de semaine, le latéral gauche Henri Bedimo est très certainement forfait pour ce déplacement. Gaëtan Charbonnier, de son côté, est suspendu. Ils sont dix forfaits au total dans un effectif de 21 joueurs pros aptes à jouer.