Les boss du CAC 40 à la fête

Mathieu Bruckmüller

— 

PDG de Publicis, Maurice Lévy est le patron le mieux payé d'Europe.
PDG de Publicis, Maurice Lévy est le patron le mieux payé d'Europe. —

Un coup de frein, mais toujours une belle progression. Après la forte hausse de 33 % enregistrée en 2010, la rémunération annuelle totale des patrons du CAC 40 a encore progressé de 4 % en 2011, pour atteindre en moyenne 4,246 millions d'euros, selon la quatorzième étude publiée mardi par Proxinvest. Elle se situe au sixième rang en Europe, où elle a diminué en moyenne de 5 %, derrière l'Italie, la Suisse, l'Espagne, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Echec de l'autorégulation
Cependant, hors indemnité de départ, en France, la rémunération a tout de même baissé de 3,2 %. A comparer avec une réduction de 10 % du bénéfice net cumulé des 40 plus grosses entreprises et une chute de 17 % de l'indice phare de la Bourse de Paris. Malgré tout, l'an dernier 14 dirigeants contre 11 en 2010 ont vu leur rémunération totale atteindre ou dépasser le plafond socialement acceptable fixé par Proxinvest à 240 smic, soit 4,6 millions d'euros. Dans le trio de tête, on retrouve Maurice Lévy, PDG de Publicis avec 19,6 millions d'euros, Carlos Ghosn, le patron de Renault-Nissan à 13,3 millions d'euros, suivi par Bernard Charlès de Dassault Systèmes avec 10,9 millions d'euros. Proxinvest, la société de conseil dans les politiques de vote des actionnaires, n'hésite pas à parler de nouveau « d'échec de l'autorégulation » des rémunérations. D'où son idée d'introduire le « say on pay », qui permettrait enfin aux actionnaires de pouvoir les avaliser.