« Retour aux sources »

Recueilli par Julien Ropert

— 

Judah Bauer, Russell Simmins et Jon Spencer, à nouveau réunis.
Judah Bauer, Russell Simmins et Jon Spencer, à nouveau réunis. —

Huit ans après Damage, le groupe séminal du rock indé américain des années quatre-vingt-dix revient avec Meat and Bones, album aussi crasseux que sexy. La patte Blues Explosion.

Jon, après huit ans d'absence, c'est la scène qui vous a réunis avec vos deux compères ?
Oui. nous avons tourné ensemble en 2008 et 2010. Et de façon assez naturelle, ça a débouché sur l'envie d'enregistrer un nouvel album. Nous avons écrit les chansons chez nous, à New York, mais l'idée, l'envie est née pendant la tournée.
Cet album a un côté retour

aux fondamentaux…
C'est assez juste. Lorsque nous avons travaillé sur les rééditions de notre discographie, j'ai été assez surpris par tout ce qu'on avait écrit. Toute cette histoire a certainement eu une influence sur notre travail. Du coup, c'est logique, l'album a un vrai côté retour aux sources.

Vous êtes partis pour une très longue tournée…
Ça a toujours été très important pour nous. Le live, c'est notre fonds de commerce. On sait que le public attend beaucoup de nous sur scène. Et nous aussi.

Pratique

Samedi 1er décembre, 20 h, à Stereolux, salle Maxi, boulevard Léon-Bureau à Nantes. première partie : The Magnetix. De 15 à 20 €.Réservations : www.stereolux.org.