Vive les baleines !

— 

Paul Watson est un héros et un fugitif de 61 ans, poursuivi par un mandat d'arrêt émis par le Costa Rica à la suite d'une mission sur la pêche illégale des ailerons de requin. Aucun blessé parmi les braconniers costaricains surpris dans les eaux territoriales ni aucun matériel endommagé n'avait été constaté. La justice costaricaine avait même prononcé un non-lieu. Mais le fondateur de l'ONG Sea Shepherd dérange, notamment les baleiniers japonais qui partent à la chasse à la baleine pour de prétendues recherches scientifiques.
Aujourd'hui, Sea Shepherd et son chef lancent leur neuvième campagne, « Tolérance zéro », avec cent hommes d'équipage, trois drones, un hélicoptère et quatre navires à la poursuite des baleiniers japonais, massacreurs de cétacés. Vive les bergers des mers !
Serge Orru,
créateur du Festival du vent