Vers la fin des moteurs diesels ?

— 

L'annonce à la mi-juin par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) des effets cancérogènes du diesel a fait l'effet d'une bombe. Les conclusions de cet organisme qui dépend de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) démontrent que les particules fines des moteurs diesel provoquent des cancers du poumon. Or, le filtre à particules n'est imposé que sur les véhicules vendus à partir de 2011. Comme le soutien de l'Etat à ce type de carburant ne s'est jamais démenti, la France compte un parc de véhicules roulant à plus de 60 % en diesel ! Une exception dans le monde de l'automobile.
Afin de parer à la prévisible chute du diesel à l'horizon 2014, avec l'application des normes Euro 6, les constructeurs proposent désormais des moteurs 3 cylindres essence particulièrement économiques. La législation européenne est en effet de plus en plus sévère sur les rejets des moteurs à explosion.
Dans l'innovation des constructeurs, la palme revient à Ford avec son moteur Ecoboost 1,0 litre qui a été élu « meilleur moteur de l'année 2012 » et a établi 16 records du monde avec sa Focus. Renault et PSA ne sont pas en reste et proposent aussi des 3 cylindres sur les Clio, et autres 208 pour ne citer que les plus récentes. L'alternative existe bien !