Le MAHB version 2012-2013 est bien né

— 

« Dans l'envie, l'état d'esprit, ma satisfaction est complète. Le groupe est réceptif. Cette année, on est bien. On a la fougue de l'outsider. » En un clin d'œil, Patrice Canayer a renvoyé le rôle de favori du championnat à Paris. Sur ce que montre son équipe depuis le début de la saison, le champion de France est pourtant un candidat tout à fait présentable à sa propre succession. Après son succès samedi contre Tremblay (40-30), le MAHB en est à quatre-vingt dix buts en deux matches : voilà qui pose le débat avant un double choc qui en dira beaucoup plus long sur les capacités de cette équipe. Le 27 septembre, les Héraultais débutent leur campagne de ligue des champions en Allemagne à Flensbourg. « C'est autre chose, c'est là où nous pourrons réellement juger de notre niveau », prévient l'arrière William Accambray, à huit sur neuf aux shoots samedi. Il sera temps, ensuite, de se rendre dimanche à Paris pour le choc attendu mais un peu trop rapide de ce championnat.J. D.