une victoire de prestige à l'actif des manceaux

jeremy goujon

— 

Charles Kahudi (Le Mans) au lancer.
Charles Kahudi (Le Mans) au lancer. —

Il y avait du beau monde sur et en dehors du parquet, hier soir, à la salle Colette-Besson. Jean-Pierre Siutat (président de la Fédération française) et François Brisson (assistant-coach de Pierre Vincent, le sélectionneur des Bleues vice-championnes olympiques) avaient notamment honoré de leur présence l'une des affiches du tournoi international « Pro Stars ». Avec un Breton de chaque côté (Pape Sy au Mans, Fabien Causeur à Vitoria), l'enceinte rennaise avait la possibilité de choisir son camp, les « locaux » recueillant rapidement les faveurs du public. Surtout après le dunk claqué par Sy au terme d'une belle action (15-10).

L'invincibilité mancelle perdure
Invaincus depuis la reprise le 20 août, les hommes de JD Jackson auront résisté jusqu'au bout au retour des Espagnols (76-74), malgré les 27 points de l'arrière américain Brad Oleson. « On s'est crispés sur la fin, sans raison, commentait le technicien franco-canadien. Il aurait été trop beau de gagner par quinze ou vingt points d'écart, mais on aurait dû l'emporter plus facilement. » Les Sarthois s'attendent en tout cas à autant d'intensité ce jeudi à Laval, contre une formation de Chalon qui les avait battus en finale du dernier championnat de France. Côté ibérique, où c'était le premier match de préparation, on aura peu vu l'Argentin Nocioni (6 pts), de même que les « Franceses » Causeur (éteint en seconde période, 10 pts au final) et Thomas Heurtel (5 pts), sur lequel l'entraîneur Duško Ivanovic ne devrait pas compter cette saison.

rennes impuissant

L'URB n'a rien pu faire en lever de rideau face à Nantes (64-88).Emmenés par Jérémie Douillet (fils de l'ex-judoka) et l'ancien international Cédric Ferchaud, les Ligériens ont ainsi infligé leur 5e défaite aux Rennais, en autant de matchs de préparation.