Julien Simon a encore du gaz

— 

Non retenu dans la sélection française pour les championnats du monde (contrairement à ses partenaires Jérôme Coppel et Jérémie Galland), Julien Simon va peut-être faire regretter son choix à Laurent Jalabert. Le Rennais de Saur-Sojasun, déjà nanti de quatre succès cette saison, a étoffé son palmarès mercredi en s'adjugeant le Grand Prix de Wallonie. Deuxième l'an passé derrière Philippe Gilbert, il a cette fois mis tout le monde d'accord au sommet de la Citadelle de Namur. « Je connais cette arrivée par cœur, mais nous étions venus la repérer lundi, déclarait le vainqueur. C'est une course qui me fait rêver, et je savais exactement à quel endroit de la côte finale je devais porter mon effort. Lorsque nous avons été piégés par la bordure, l'équipe a fait un gros travail. C'est un super succès pour Saur-Sojasun. » Laquelle poursuit également son bel exercice, avec ce 17e triomphe en 2012.j. g.