Twitter propose une politique de désarmement nucléaire des brevets

1 contribution
Publié le 18 avril 2012.

HIGH-TECH - En donnant davantage de pouvoir aux inventeurs et moins aux entreprises...

Samsung et Apple sont engagés dans un bras de fer judiciaire dans 10 pays. Récemment, Yahoo a poursuivi Facebook qui a riposté. Microsoft récupère plusieurs dollars sur chaque smartphone Android vendu par HTC. Ces dernières années, la guerre des brevets fait le bonheur des avocats, moins des inventeurs. Le nouvelle politique interne (IPA) de Twitter dévoilée mardi veut changer cela.

 

«L'IPA est une nouvelle approche dans l'attribution des brevets qui laisse le contrôle dans les mains des ingénieurs», écrit l'entreprise. Selon la nouvelle règle, qui devrait bientôt être adoptée en interne, Twitter n'aura pas le droit d'utiliser un brevet de manière offensive sans l'accord de son créateur. En clair, l'entreprise pourra se défendre, mais pas attaquer.

 

Et les autres?

Dans l'affaire Yahoo vs Facebook, un ex-ingénieur de Yahoo avait regretté que l'entreprise utilise sont travail pour attaquer un concurrent sur une fonction désormais répandue (les flux de news). Selon Twitter, les brevets logiciels tels qu'ils sont actuellement implémentés peuvent «limiter l'innovation».

 

Reste que certains voient dans l'annonce un joli coup de relations publiques. Selon le juriste Leonid Kravetz, certaines clauses sont «suffisamment vagues» pour être interprétées «comme cela arrange Twitter». Il juge cependant que l'initiative va «dans le bon sens». L'évangéliste de l'open source, Tim O'Reilly, invite Google, Apple et les autres géants du secteur à adopter une règle similaire. Seule une action coordonnée pourrait avoir un véritable impact, selon lui.

P.B.
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr