Twitter dénonce la concurrence déloyale de Google+

4 contributions
Publié le 12 janvier 2012.

WEB - Le site de micro-blogging n'a pas tardé à réagir au lancement par Google de «Search plus your world», la personnalisation des résultats de son moteur de recherche grâce aux contenus publiés sur Google+...

Mardi, 20 Minutes vous annonçait en exclusivité le lancement de «Search plus your world» par Google aux Etats-Unis. Il s’agit pour la firme de Mountain View d’intégrer votre contenu Google+ et Picasa aux résultats affichés chez vous (et uniquement visible par vous), par son moteur de recherche, afin de le rendre plus «social». Ainsi, les internautes titulaires d’un compte Google peuvent bénéficier de résultats de recherche exclusifs et personnalisés. Une belle promotion pour Google+, intégré plus que jamais sur Google.

Alors que Facebook n’a fait aucun commentaire pour le moment, Twitter n’a pas tardé à réagir à cette annonce, rapporte Time Magazine. Par le biais d’un communiqué, le site de micro-blogging a fait savoir qu’il s’inquiétait de cette modification du moteur de recherche, qui devrait prendre effet en France dans quelques semaines. Twitter craint qu’avec «Search plus your world», Google mette systématiquement en avant le contenu de Google+ au détriment des autres réseaux sociaux. Cela pousserait alors de nombreux utilisateurs de Twitter à utiliser Google+ pour s’exprimer sur la Toile afin de jouir d’une meilleure visibilité sur Google.

«Comme nous avons pu le constater à plusieurs reprises, les informations apparaissent d’abord sur Twitter. Par conséquent, les comptes Twitter et les tweets sont souvent les résultats les plus pertinents», a déclaré le site de micro-blogging. «Nous craignons que les changements opérés par Google ne rendent plus difficile pour tout le monde de trouver ces informations. Nous pensons que c’est mauvais pour les gens, les éditeurs, les médias et les utilisateurs de Twitter.»

Google se dit «surpris» par les commentaires de Twitter 

A la suite de la diffusion de ce communiqué de presse ce mercredi, Google a souhaité répondre à Twitter sur sa page Google+, en se déclarant «surpris». Selon la firme de Mountain View, non seulement le site de micro-blogging a ajouté une balise «no follow» pour que les tweets ne soient plus indexés sur Google, mais en plus c’est Twitter, selon elle, qui a choisi de ne pas renouveler leur partenariat l’été dernier pour la recherche en temps réel.

Le président de Google, Eric Schmidt, a répété au site Marketing Land que la reponsabilité incombait à Facebook et Twitter, qui ne veulent, selon lui, pas partager leur index. Malgré tout, de nombreux experts prédisent à Google des ennuis avec les autorités de la concurrence.

A.G.
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr