App Center: Facebook lance sa propre boutique d'applications

0 contributions
Publié le 10 mai 2012.

WEB - Le réseau social, qui cherche à attirer de nouveaux développeurs et de nouveaux types d'applications sur sa plateforme, a levé le voile sur son «App Center» mercredi...

Facebook déclare la guerre à l’App Store et à Google Play. Le réseau social, qui dispose déjà de 900 millions d’utilisateurs, a présenté sur son blog officiel  mercredi soir son App Center, boutique en ligne proposant des applications sociales. Dans les semaines à venir, les internautes pourront accéder à l’App Center sur le Web et depuis les applications mobiles Android et iOS du réseau social.

Facebook veut ainsi devenir le principal endroit pour trouver des applications populaires comme Draw Something, Pinterest, Spotify, Battle Pirates, Viddy et Bubble Witch Saga. «Le but est de résoudre le problème de trouver des applications que vous et vos amis appréciez», a expliqué un responsable de Facebook au site Venture Beat.

Les applis payantes débarquent

Pour la première fois, les développeurs pourront proposer des applis payantes, comme c’est déjà le cas sur l’App Store et le GooglePlay. A l’heure actuelle, toutes les applications disponibles sur Facebook sont gratuites et les développeurs gagnent de l’argent grâce au modèle «freemium» (le jeu est gratuit mais il est possible d’acheter des biens virtuels pour voir les capacités de son personnage améliorées ou pour avancer plus vite dans un jeu). Les développeurs bénéficieront ainsi d’une nouvelle source de revenus. Le réseau social compte alors attirer de nouveaux types d’applications sociales, indique-t-il sur dans sa note de blog.

Les développeurs sont invités à respecter les «guidelines» de Facebook s’ils veulent que leurs applications soient acceptées sur la plateforme. Et par rapport au Google Play et à l’App Store, ils auront une contrainte supplémentaire: utiliser Facebook Login dans leurs applications.

Facebook va diversifier ses sources de revenus

A une semaine de son entrée en bourse, Facebook cherche également à diversifier ses sources de revenus grâce à l’App Center. Le réseau social, qui s'appuie beaucoup sur la publicité à l'heure actuelle, n’a pas encore communiqué le montant de la commission qu’il compte s’octroyer sur chaque application présente dans son App Center, mais si Facebook se calque sur Google et Apple, il pourrait prendre 30% des transactions.

Anaëlle Grondin
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr