Graph Search: Facebook dévoile sa nouvelle fonction de recherche sociale

9 contributions
Publié le 17 janvier 2013.

WEB - Mark Zuckerberg a dévoilé la nouvelle fonction «Graph search». Personnes, intérêts, photos, lieux visités... Le service permet d'exploiter la puissance de son réseau...

De notre correspondant à Los Angeles

«Ceci n'est pas de la recherche Web.» Mardi, en dévoilant la nouvelle fonction de recherche sociale, Mark Zuckerberg a pris les devants: non, même si Bing est intégré à l'outil pour les requêtes traditionnelles, Facebook ne vient pas directement concurrencer Google. Le service arrive en version bêta, sur invitation uniquement, et sera élargi à l'ensemble des utilisateurs «dans les semaines et les mois prochains».

La «recherche dans le graphe», ça sert à quoi? Il s'agit surtout d'un outil de découverte, qui se base sur les recommandations des membres de son réseau. En général, on fait davantage confiance à ses amis pour un avis sur un film ou un bon dentiste. La barre bleue devient un champ de recherche universelle dans lequel on peut par exemple demander en langage naturel:

  • les photos de mes amis d'avant 1990
  • les photos de mes amis prises dans des parcs naturels
  • les bars de Dublin que mes amis de Dublin aiment
  • mes collègues qui habitent Paris et qui aiment le ski
  • mes amis qui aiment Game of Thrones et Lord of the Rings
  • les ami(e)s de mes amis qui sont célibataires
  • les Stacy qui sont amies avec John
  • les amis de mes amis qui travaillent à la Nasa

Les posts et les liens pas encore indexés

Certaines de ces fonctions existaient déjà mais l'interface était presque inutilisable. Les équipes de Lars Rasmussen, le co-créateur de Google Maps (et Wave), ont travaillé un an sur le nouvel outil, qui indexe plus d'un milliard de personnes et 1.000 milliards de connexions diverses.

La recherche sociale peut aussi bien concerner les loisirs (Yelp, site de tourismes) que le networking professionnel (LinkedIn) et amoureux (sites de rencontres). Pour l'instant, le manque principal, c'est que les posts/liens ne sont pas indexés –la force de Twitter– mais cela ne saurait tarder. Facebook jure enfin que tous les réglages actuels de vie privée sont respectés par la recherche. Mais parce qu'ils sont souvent publics par défaut, une visite dans les menus s'impose.

Il y a bien longtemps que Facebook n'avait pas proposé un nouveau service qui soit véritablement pensé pour les utilisateurs. Ces derniers temps, Mark Zuckerberg songeait surtout aux actionnaires. Mais avec la recherche sociale, il n'y a pas, pour l'instant, de nouvelle offre publicitaire. Alors que les jeunes délaissent Facebook pour Instagram et Snapchat, Facebook a peut-être réagi juste à temps.

La recherche sociale a-t-elle de l'avenir, selon vous?

Philippe Berry
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr