Facebook assure que la pub est ciblée «dans le respect de votre vie privée»

4 contributions
Publié le 2 octobre 2012.

WEB - Après la polémique du vrai/faux bug, l'entreprise de Mark Zuckerberg cherche à rassurer en jouant la carte de la transparence au sujet de la publicité...

Depuis quelques semaines, dans l’objectif de rassurer les investisseurs quant à sa capacité à monétiser son service, Facebook a créé de nouveaux moyens pour que les entreprises touchent les utilisateurs de Facebook. .«Il s’agit de faire apparaître des pubs qui aident les gens à découvrir des produits intéressants pour eux» assure Joey Tyson, l’«ingénieur responsable de la vie privée» de Facebook  («privacy engineer», ndlr) dans un post de blog publié lundi visant à expliquer aux utilisateurs ce qui a changé. «Nous savons que les utilisateurs nous font confiance pour protéger leurs informations. Maintenir cette confiance est notre priorité» dit-il encore.

Vous cibler directement

Joey Tyson liste trois principales innovations. La première permet aux annonceurs de vous cibler directement alors qu’ils ne pouvaient jusqu’à alors cibler que des «groupes de personnes». «Si un annonceur connaît votre adresse e-mail ou votre numéro de téléphone, il peut dire à Facebook d’afficher une publicité spécifiquement sur votre profil» explique Forbes.  Facebook n’est pas un cas isolé, Microsoft et Yahoo le font déjà, rappelle le site.

Vous cibler grâce à vos recherches en dehors de Facebook

La seconde innovation est permise par «Facebook Exchange». Elle permet aux annonceurs de proposer aux utilisateurs des pubs ciblées en se servant des recherches que ceux-ci font sur Internet en général, et non plus seulement sur Facebook. «Par exemple, si vous avez cherché de la lingerie olé-olé sur Sears.com, vous pouvez voir apparaître sur Facebook des pubs pour Sears» écrit Forbes.

Collecter les données des consommateurs

Troisième innovation: Facebook collecte des données sur les achats des utilisateurs, pour pouvoir prouver aux annonceurs que leurs publicités marchent. Pour cela, le réseau social a passé un accord avec Datalogix, une société propriétaire de données d’environ 70 millions de ménages américains, en grande partie tirées des cartes de fidélité, en lien avec plus de 1.000 détaillants.

Autrement dit: un trésor pour Facebook, car ces données de consommateurs incluent les e-mails, et permettent un recoupement. «Grâce à ces e-mails, le réseau social pourra croiser les fichiers et comparer les informations collectées en ligne avec le comportement de ses utilisateurs en tant que consommateurs, note Le Nouvel Obs.

Facebook assure qu’il «ne pourra pas dire si l’un d’entre vous a acheté un produit en particulier. Ce partenariat nous permet de recevoir des informations sur des larges groupes. En aucun cas sur des individus» assure Joey Tyson.

«La publicité permet à Facebook de rester gratuit» affirme Joey Tyson en guise de conclusion. «Nous sommes convaincus que nous pouvons offrir des publicités pertinentes qui respectent votre privée. Selon nous, c’est une situation gagnant-gagnant pour les annonceurs comme pour vous»

>> La présence grandissante des publicités ciblées sur Facebook vous préoccupe-t-elle? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.

Annabelle Laurent
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr