Le site de l'Elysée ciblé par plusieurs cyber-attaques

SÉCURITÉ site présidentiel a subi la dernière attaque entre les deux tours de l'élection, révèle «Le Télégramme» ce mercredi...

Nicolas Bégasse

— 

Le palais de l'Elysée un jour d'orage.

Le palais de l'Elysée un jour d'orage. — WITT/SIPA

L’Elysée a été victime ces derniers mois de deux cyber-attaques passées sous silence par les autorités, révèle ce mercredi le Télégramme. La plus récente a eu lieu début mai, entre le second tour de la présidentielle et la prise de fonction de François Hollande, le 15 mai dernier.

Selon le quotidien breton, cette attaque informatique a mobilisé pendant trois jours les services spécialisés du gouvernement, qui ont changé de fond en comble des systèmes d’information du palais présidentiel. Officiellement pour préparer le terrain à la nouvelle équipe en place à l’Elysée. Officieusement, pour renforcer la sécurité des systèmes.

Un rapport très attendu au Sénat

Le sénateur (Union centriste) Jean-Marie Bockel, qui doit présenter au Sénat un rapport d’information sur le sujet, a exprimé son inquiétude au Télégramme. «L'amélioration de la sécurité des administrations et des entreprises rend nécessaires à la fois de nouvelles mesures de protection et des procédures améliorées», a-t-il indiqué.

Le quotidien breton rappelle par ailleurs que plusieurs attaques visant des institutions stratégiques ont aussi eu lieu l’an dernier, comme Bercy en mars 2011 ou Areva en octobre dernier. Des attaques informatiques qui proviendraient d’Asie, et plus précisément de Chine, connues de l’Etat mais dissimulées ou sous-estimées auprès du public.